Bivouac at home

Il y a quelques jours Chilowe a proposé à ses inscrits de faire un grand Bivouac at home. Étonnamment, presque 250 personnes étaient intéressées de le faire. Parmi mon entourage : personne.

Système de fixation

Quand j’ai proposé à mon bébé de deux ans de le faire la veille, j’ai eu le droit à « maman on la met la tente, maman » dans des tons de plus en plus crescendo.

Au début, Princesse était heureuse de pouvoir se rendre enfin dans le parc pour monter la tente alors il a fallu lui expliquer que les parc étaient toujours fermés et que l’on n’avait toujours pas le droit d’aller dehors. Étrangement, même si c’est dur pour un bébé, elle comprend.

Aider maman à fixer la tente

Finalement, l’idée de monter la tente dans la maison lui a beaucoup plu. Il a fallu dégager un maximum le salon car les chambres sont en travaux de peinture ces temps ci ( to do list des choses qu’on reporte toujours à plus tard et pour lesquelles le confinement fait qu’on a aucune excuse). Puis, on a essayé de monter Arpenaz de décathlon une des vieilles tente que je pensais vendre… sauf que visiblement le déménagement ne lui a pas réussi et elle est abîmée donc il va falloir la réparer avant notre festival en juin. Je me suis donc rabattue sur la Jamet.

Un conseil : si vous voulez faire un bivouac at home à l’avenir, il faut investir dans une tente deux secondes de décathlon. Le genre qui ne vous servira jamais sinon chez vous. Mais qui aura le mérite de ne pas stimuler votre imagination pour la faire tenir sur du parquet 😉

Jouer à rentrer et sortir de la tente

L’avantage du confinement est de devoir chercher toutes les astuces à faire avec ce qu’on a. Car chaque sortie est pesée en pour ou contre. Aussi la ficelle pour ficeler le boeuf et le poulet a servi a maintenir les arceaux.

Conseil : habituellement les tentes sont piquées au sol, arceaux compris. Là, vous fixez deux points de cordes en hauteur et vous déroulez le fil le plus tendu possible jusqu’à un point fixe solide. Ici pied de table et poignet de porte.

Se reposer au soleil

Le salon s’est transformé en parcours de Haute Tension même si moi je ne me suis pas transformée en Catherine Zeta Jones 🙂 Mes cheveux m’énervant tellement avec leurs noeuds que j’ai fini par les couper seule. Un carnage.

On a installé doudou, tétine, duvet et même oreiller et matelas gonflable. Un luxe quand on sait que je ne prends jamais ces derniers. Je me tate encore pour en acheter un cet été pour moi et mon fils… les prix me refroidissent beaucoup. A la maison, tout est permis.

On s’est installé l’après-midi pour lire des histoires à l’intérieur et profiter des rayons sur la tente intérieure. Autre avantage du bivouac at home : profitez de n’avoir qu’une seule tente et avoir une liberté de vue sur l’extérieur.

Le soleil se couchant depuis la tente avec délice

Repas, aider maman, découvrir

Pour le repas, on a décidé de le faire sur le balcon avec le réchaud. Au programme : conserves de knakis et soupe thailandaise en poudre. Chips, fromage, bière, saucisson on finit par convaincre mon mari de venir manger avec nous. C’était pas gagné. Bivouac at home ou bivouac en extérieur, c’est pas trop son délire.

D’ailleurs, la petite bête qui vole a failli gâché ce joli moment familial au soleil.

La puce a adoré et réclamé dès le lendemain a manger encore dehors et était toute triste qu’on démonte la tente.

Elle a hate de recommencer

Vais je sauter ou pas ?

A t’on été attaqué la nuit ? Les bivouacs sont souvent synonymes d’insécurité par les parents. Ici pas de panique, vous êtes en sécurité chez vous… par contre, pendant le montage de la tente, deux fauves sont venus. Le premier intrigué a trouvé cela très chouette. Le deuxième a paniqué complètement quand il est rentré dans la tente . Se mettant à courir apeuré en cercle autour de la tente comme un lion en cage jusqu’à trouvé une sortie. Un conseil : ne montez pas de tente en présence de vos chats 🙂

Et vous, un bivouac a la maison, ça vous tente ?

Matériel dont vous aurez besoin :

  • Une tente 2 secondes
  • Un duvet
  • Un oreiller
  • Un matelas gonflable ou un tapis de gym soyons fous
  • un réchaud ici la marque Action. Il est très lourd. On a un peu galeré la première fois à l’utiliser avec une maman du festival baroudeur mais il est efficace.
  • Une casserole de Sea to summit pour la cuisson.
  • Un briquet
  • De quoi manger
Hamac à doudous

Si vous êtes sur de vous, vous pouvez installé un hamac sous votre lit… personnellement je n’ai aucun confiance dans les lits aussi c’est un hamac à doudous fait avec l’écharpe de portage. Il sert par moment de balançoire pour ma fille sous surveillance. Mais je ne laisserais jamais quiconque dormir dedans.

Bon confinement

Ayan.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s