La tempête Jorge a eu raison de nous

Mon prochain achat sur AventureNordique sera… un Jerven !

( nota bene : finalement ce fut une couverture de survie solide, un steripen UV et une nalgene à tester le jour où je serais deconfinée. Mais dans les projets pour l’automne… un jerven sera le bienvenue )

Randonnée Aller-retour : Antony Cachan sur le GR 11

Précédemment : lien et lien

Sérieusement ! Plus jamais je ne veux me retrouver sur une esplanade en hauteur avec le tonnerre et une averse de grêle ! On a mis 20 minutes à trouver un abri. Un refuge.

Pendant ce temps là, c’était le déluge. Des trombes d’eaux. Ca nous foutait les jambes et le sac à dos.

 » les graines maman elles font mal j ai froid « 

Je lui ai gentiment dit de blottir son visage sur ma doudoune. Et a chaque bourrasque je me tournais dos au vent. La grêle me tombait sur le visage, blessante. Ce froid glacial saisissant qui vous blesse.

Il a suffit d une seconde

Ces temps ci à Paris, j’ai le sentiment de découvrir la montagne et ses changements climatiques.

Ce matin, pas pressée, je prends mon petit déjeuner derrière la vitre. Le soleil me chauffe doucement la peau des avant bras. C’est génial. J’adore cette sensation.

Ptit chat attend que sa soeur se réveille pour que l’on parte pour le GR11 à la suite de notre parcours avec une petite surprise à la fin. Un coup d’œil à meteoblue annonce un peu de pluie par moment. Rien de méchant ni d insurmontable. Et puis, le ciel est si bleu.

Princesse finit par se lever et après un bon petit déjeuner, on se met en route. Le ciel est bleu. Princesse ne veut pas marcher mais ce n’est pas grave.

Les kilomètres s’enchaînent .

Et on arrive dans le parc de la roseraie où l’on devait reprendre le GR11. Manque de pot il est fermé.

Parc de la roseraie

« pour raisons météorologiques « lisons nous plus loin. Il paraîtrait que la tempête Jorge sévit en ile de france. La troisième en un mois. Dingue.

Pourtant, il fait chaud et le ciel est magnifique.

On continue à marcher jusqu’à Cachan

.

Alors que les enfants observent les ruches, le ciel s’obscurcit d’un coup. Mon radar à problèmes s’enclenche et je propose aux enfants de faire demi tour afin d’aller prendre le bus.

Mon fils observe les petites guêpes minuscules qui rentrent et sortent alors même que nous sommes en hiver. Je suis aussi émerveillée que lui.

Et ça tombe d’un coup. Sur les tucs de ma fille… une pluie de grêles . Assommante. Blessante. Froide.

« je veux rentrer à la maison »

Moi aussi ma chérie. Mais là, il faut un abri. Je cherche mais je ne vois que l’esplanade de Cachan, l’allée des maisons de l’hay… mais aucun abri. Aucun renfoncement.

Le tonnerre se met à gronder. J’attends de voir la lumière… mais non. Rien.

Cela se déchaine.

On finit par retrouver le centre ville de la Hay les Roses. Et s’abriter alors que la pluie cesse. On met du temps à avancer car à chaque bourrasque je suis obligée de me tourner dos au vent pour protéger ma puce et attendre que la bourrasque passe.

On finit par rentrer à la maison trempés

« un bain ? «

Les enfants se déshabillent et on file sous la douche pour se réchauffer. Je finis par les laisser jouer et rire. Ecoutant avec délices leur joie après cette matinée avortée et mouvementée.

.

Snow me rejoint pendant que je poursuis la lecture de mon livre du moment. Le genre de livre qui peut changer une vie. Je vous le dis.

Et puis, alors que je prépare toujours le trek de cet été, et que je me confronte à la toute nouvelle propreté de ma fille et au fait qu’elle ne dispose pas d un penis dirigeable ( souvenir mémorable à 3 ans de mon fils pissant sur les rails du rer b ). Je m’arrête chaque fois qu elle demande à faire pipi mais c est pas pratique une fille. Je commence à me dire qu il va me falloir une sacrée solution.

Et puis je tombe sur le jergen.

Le jergen est comme une couverture de survie immense dans laquelle on s’enveloppe avec une fermeture éclair pour se protéger du mauvais temps. L’avantage est de pouvoir s’y glisser à plusieurs en attendant que la tempête passe… une création de Finlande a plus de 100 euros.

Nota bene : depuis la création de ce post, j’ai trouvé des pots jetables sur amazon. En carton, ils permettent de faire leurs besoins simplement et légèrement. Une super idée que je suis fière d’avoir eu. Car touts les pots sur internet sont en plastiques, encombrant et nécessite une voiture. Avis aux parents 😉

Boutique à découvrir à la Hay les Roses : Matières et Cie.

Quelques peintures comme celles ci mais aussi des créations en tissus colorés très sympa. Un lieu sympa pour faire des cadeaux.

Et voilà, on poursuivra le GR une prochaine fois 🙂

Nota bene : j’imaginais pas cela après le mois de mai. D’ailleurs en parlant de cela, n’oubliez pas les hôtels et restaurants restants fermés jusqu’à fin juin, il sera nécessaire de prendre un réchaud à l’avenir en randonnée ainsi que des réserves d’eau suffisante. N’oubliez pas non plus de matériel car l’adaptation de la ville ne sera plus possible.

Et vous, quelle est votre prochaine randonnée au retour des beaux jours ?

Ayan.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s