La box aventurieux

A l’heure où les petites entreprises luttent pour joindre les deux bouts et où la fin du confinement va sonner le glas de certaines, voici une jeune entreprise développée en crowfunding : la box aventurieux.

Vous pourrez la trouver dans la très belle librairie  » L’infinie Comédie  » à Bourg la Reine au 6 rue rené roeckel. Ouverte depuis moins d’un an dans la rue piétonne, cette librairie se veut pointue en proposant des ouvrages de qualité : exit bit lit, new adult et autres romans féminins.

Le patron très gentil organise régulièrement des conférences avec les auteurs ou les maisons d’édition. Il suffit pour se faire de s’inscrire à la newsletter.

C’est donc lui qui m’a expliquée que les deux reginoises de la rue andré theurieux avaient créé la box aventurieuse. Le deuxième opus à moins de 30 euros Paris côtoie les livres de David Neel et Sylvain Tesson.

Leur premier opus sur le pays Basque a laissé peu de traces sur le web et sans la librairie L infinie Comédie, cela serait passé inaperçu.

J ai donc débuter mon aventure avec la box  » Paris « 

Dans une jolie boîte au graphisme étudié que vous pourrez recyclé pour y mettre vos scraps ou carnets de voyages, vous trouverez un guide de la ville avec les restaurants à faire ou les balades à explorer. Une photo Polaroïd qui rappelle leur joli compte Instagram, une recette très simple de la région en format marque page, une carte postale ( revenir à l’essentiel ) et un cadeau ici le sac à baguettes.

A l’origine deux femmes : Chloé et Léa qui pour l une des études dans la photographie et pour l autre de journalisme.

Une des grandes forces de cette box c est son documentaire en ligne remarquable outil informatique que l on peut visionner avec une clef. J ai adoré 🙂

Pour Paris, elles valorisaient le handicap, le féminisme, la biodiversité et la cuisine du monde.

La première partie étant consacrée à Meet your mama qui permet de promouvoir les mamas du monde entier sur notre sol français. Une très belle entreprise avec de jolies valeurs.

Crème brûlée de la box aventurieux

La deuxième sur une association apiculture à la découverte des abeilles qui m’a bien aidée pour un projet à venir avec les enfants.

La troisième sur une classe Ulys sur l autisme. Cela m’a rappelée le lourd combat d’une cliente pour avoir une place à l’école pour sa fille au spectre autistique.

Enfin le dernier documentaire était consacré au parkour… j étais persuadée que les yamakasi étaient Japonais alors qu’ils viennent de notre France. Je suis une grande fan de Banlieu13 et voir ce documentaire était formidable.

D’ailleurs OVS organise régulièrement des sorties parkour avec ces membres.

Et voilà ceci ponctue la fin de la box.

Si le tarif est très élevé par rapport à d autres box éventuelles, il faut reconnaître le talent technologiques et les moyens mis en oeuvre ainsi que la beauté graphique.

Un joli boulot

Et vous, vous laisserez vous tenter ?

Allez plus loin : depuis la parution de cet article, un livre Les mamas du Monde cuisine a été publié sur la société qui vous sera présentée dans le documentaire de la box aventurieux.

Ayan.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s